Vous êtes victime d’un carambolage monstre et votre assurance vous indemnise trop peu. Que faire... ?

NL: monsterkettingbotsing; FR: carambolage monstre

Par une journée d’hiver brumeuse, notre client Pieter roule sur l’autoroute lorsqu’il se retrouve pris dans une énorme collision en chaîne. Les dommages tant physiques que matériels sont énormes. C’est le moment pour les assurances d’intervenir...

Lors de l’accident, Pieter a eu la « chance » d’être sur le chemin du travail. Une grande partie des dommages a donc été indemnisée par l’assurance contre les accidents du travail. De plus, sa voiture était couverte par une omnium. De ce fait, il n’a pas dû attendre trop longtemps pour être indemnisé, ou discuter des montants à recevoir. Heureusement.

Assurance conducteur

Pieter était particulièrement bien assuré : il avait également une assurance conducteur. Cette police indemnise toujours le conducteur assuré pour les blessures en cas d’accident, même s’il est en tort.

Pieter introduit sa déclaration de sinistre par l’intermédiaire de son courtier en assurances, car l’accident s’est malheureusement soldé par des dommages physiques.

L’assureur conducteur désigne son propre médecin-conseil, qui procède à un examen médical. S’en suit une proposition d’un montant de 3 950 EUR. Une indemnité que notre assuré ne peut accepter.

La proposition, basée sur le rapport du médecin, ne tient pas suffisamment compte de certains facteurs pourtant déterminants pour le montant de l’indemnité à laquelle Pieter a droit.

Il décide alors de faire intervenir DAS Protection juridique

Notre gestionnaire de sinistres reçoit le dossier et examine attentivement tous les arguments. Ensuite, elle demande une expertise médicale à l’amiable, lors de laquelle l’assuré est représenté par un médecin-conseil payé par la DAS.

Conclusion ? Effectivement, l’assureur conducteur a bâclé son travail et n’a pas tenu compte de divers éléments. La proposition transmise à Pieter n’était donc pas correcte. Ainsi, le dommage moral n’a pas été pris suffisamment en compte, le dommage esthétique a été négligé, l’estimation de l’incapacité personnelle permanente était trop faible et la présence d’un enfant à charge n’a pas été prise en considération.

La DAS conteste dès lors la proposition de l’assureur conducteur et réclame une indemnité plus élevée pour Pieter. Un accord à l’amiable est impossible... DAS désigne un avocat.

Résultat ?

Après de longues négociations entre l’avocat de Pieter et l’avocat de l’assureur conducteur, un accord est trouvé. Pieter reçoit finalement 8 776 EUR au lieu des 3 950 EUR initialement proposés ! Soit plus du double...

Une réserve médicale à vie est en outre insérée dans la proposition. Si des problèmes médicaux liés à l’accident se manifestent ultérieurement, le dossier de Pieter auprès de l’assureur pourra être rouvert. De quoi être un peu plus tranquille pour l’avenir.

Notre client Pieter et le courtier en assurances sont très satisfaits. Les honoraires de l’avocat (4 229 EUR) sont couverts par la DAS.

Morale de l’histoire

Être bien assuré est important, l’exemple de Pieter en témoigne. Plus important encore, la possibilité de faire appel à une protection juridique indépendante distincte plutôt qu’à une garantie protection juridique intégrée dans la police Véhicule.

Pourquoi ? Les conflits entre assurés et assureurs, comme dans le cas de Pieter, sont monnaie courante. Pieter a eu la chance de ne pas avoir souscrit sa protection juridique auprès de la même compagnie que son assurance conducteur. Les intérêts de Pieter et ceux de son assureur conducteur sont en effet opposés. Un conflit d’intérêts menaçait la résolution du sinistre.

Une bonne assurance protection juridique vaut son prix, car faire valoir ses droits est complexe et coûte cher. Grâce à la DAS Protection juridique, Pieter a pu recevoir près de 5 000 EUR d’indemnité supplémentaires. De plus, il a économisé 4 229 EUR, puisque les honoraires de l’avocat ont été payés par la DAS. Sans parler des connaissances spécialisées et du suivi par notre gestionnaire de sinistres experte.

Si cela vous arrivait, pourriez-vous, vous aussi, faire appel à un assureur protection juridique indépendant et spécialisé tel que la DAS ?

Image of the author of this articleLiza De VleeschouwerMarketing & Communication
Terug naar overzicht

Onze laatste artikels

article thumbnail image22/05/2024
Verkeersongevallen: heb de juiste reflex!
Lees meer
article thumbnail image02/05/2024
Unieke rechtsbijstand voor garagisten & landbouwers
Lees meer
article thumbnail image18/04/2024
Een kachel die niet meer verwarmt en een hersteller die niet meer herstelt: uw rechten als consument
Lees meer

D.A.S is een Belgische Rechtsbijstandsverzekeringsmaatschappij, toegelaten onder nummer 0687, onder controle van de Nationale Bank van België, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel voor de tak Rechtsbijstand R.P.R Brussel 0401.620.778. De voorbeelden op deze site zijn indicatief. U kunt een offerte verkrijgen bij uw bemiddelaar. Voor de exacte bepalingen en alle bijkomende informatie, de uitsluitingen en beperkingen verwijzen wij u naar de algemene en speciale voorwaarden en IPID fiche die u kosteloos kunt raadplegen onder de rubriek (bibliotheek) of bij uw bemiddelaar. Elke niet-professionele cliënt dient deze documenten door te nemen voor de aankoop/ondertekening van dit product. Juridische conflicten die aanwezig zijn bij het onderschrijven van het contract zijn niet verzekerd. Dit geldt ook als de verzekerde bij het afsluiten van het contract op de hoogte is van de feiten die aanleiding geven tot een juridisch geschil. Raadpleeg ook de contractuele wachttermijnen (art. 2 spec. vw.), het verplichte minimumgeschil en onze maximale tussenkomst (art. 2 spec. vw.). Een polis rechtsbijstand heeft een looptijd van 1 jaar en wordt stilzwijgend verlengd tenzij ze wordt opgezegd uiterlijk 3 maanden voor de hoofdvervaldag. Het Belgisch recht en de Belgische rechtbanken zijn van toepassing op de verzekeringsovereenkomst. Voor klachten contacteer eerst de Interne klachtendienst: meldpunt@das.be. Adres Ombudsdienst van de Verzekeringen: De Meeûsplantsoen 35, 1000 Brussel, www.ombudsman.as. Verzekeringsonderneming (nr. 0687) onder de controle van de Nationale Bank van België, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel voor de tak Rechtsbijstand. R.P.R. Brussel 0401.620.778.